COCNet accueil INFORMATION PROFESSIONNELLE

COCNet sommaire secteur professionnel

LE
GLAUCOME

THÈMES ABORDÉS

Analyse des fibres optiques
HRT - GDx : des résultats globalement concordants  
Question à Raymond Leblanc  
Dépister une progression du glaucome avec le HRT  
L’épaisseur du complexe cellulaire ganglionnaire maculaire peut être un marqueur du glaucome  
Modifications papillaires lors de l’abaissement pressionnel  
Heidelberg Retina Tomograph : lecture et interprétation (7/12)
Optical Coherence Tomographie : technique et interprétation (9/12)
La Haute Autorité de santé appelle des recommandations en matière de glaucome
Nerve Fiber Analyser : principe et lecture (8/12)
Les nouveautés - 12 octobre 2002 (1/12)

Glaucome chronique à angle ouvert
Aravind comprehensive eye survey  
Jouer d’un instrument à vent peut augmenter la pression intra-oculaire  
L’érythropoïétine et le CD44 soluble pourraient être des marqueurs de la progression périmétrique  
Doit-on chercher les anticorps anticardiolipine ?  
L’épaisseur de la cornée est-elle un facteur prédictif de glaucome ?  
Campagne nationale d’information et de dépistage du glaucome
Le glaucome aux États-Unis [Infographie]
La contraception orale pourrait favoriser la survenue d’un glaucome
Les grandes études - CIGTS (3/5)
L’actualité glaucome sur Medline




Contrat Creative Commons
Cette création MediaMed Publications est mise à disposition sous un contrat Creative Commons

L’épaisseur du complexe cellulaire ganglionnaire maculaire peut être un marqueur du glaucome

22 mai 2011

Les épaisseurs de la couche des fibres neurorétiniennes péripapillaires (CFNRp) et du complexe cellulaire ganglionnaire maculaire (CCGm) de 77 yeux (77 sujets japonais), répartis en trois groupes (normal, glaucome débutant et glaucome modéré) ont été mesurées par tomographie par cohérence optique (RTVue-100, v. 4.0.5.39, Optovue Inc.) et elles sont apparues significativement moindres dans les deux groupes des yeux atteints de glaucome, quel que soit son stade.
En cas d’atteinte glaucomateuse débutante comme en cas de maladie plus avancée, l’épaisseur du CCGm et celle de la CFNRp du secteur temporal sont apparues corrélées (r = 0,38-0,753 et r = 0,425-0,809, respectivement), excepté concernant le faisceau interpapillomaculaire dans les cas de glaucome débutant (r = −0,078) ; dans ce groupe, une atteinte de CCGm peut coexister avec un faisceau interpapillomaculaire encore préservé.

JPG - 16.6 ko
Secteurs de la CFNRp. Le secteur TL1 est celui correspondant le mieux à la localisation du faisceau intermaculopapillaire.
DR Kita Y. Jpn J Ophthalmol.

HG

Kita Y, et al. Glaucomatous eye macular ganglion cell complex thickness and its relation to temporal circumpapillary retinal nerve fiber layer thickness. Jpn J Ophthalmol 2011 ; aop : 10.1007/s10384-011-0017-3.